Enfin des explications claires sur les différents labels vegan !

Il existe de nombreux labels vegan et cruelty-free. Ils sont d’ailleurs tellement diversifiés que l’on ne sait parfois plus auxquels se fier. Nous vous avons donc préparé cet article pour vous aider enfin à vous repérer parmi les différentes certifications et comprendre comment elles sont accordées aux entreprises et pourquoi elles apparaissent sur certains produits et pas d’autres. Pour vous délivrer les informations les plus justes possibles, nous avons contacté les associations distribuant les labels.

Cependant, il y a un point que nous devons éclaircir au préalable. En effet, certains labels vegan et/ou cruelty-free peuvent parfois étrangement être attribués à des produits qui ne sont pas vegan et qui contiennent des produits d’origine animale, comme ceux de la ruche par exemple. Ces labels vegan garantiront ainsi seulement que le cosmétique labellisé n’a jamais été testé sur les animaux. Pour être sûr(e) qu’un produit est vegan, le seul bon conseil que nous pouvons vous donner est de bien vérifier la composition des produits.

Les labels vegan et/ou cruelty-free que nous avons sélectionnés sont les suivants :

  • Label de la Vegan Society

label_vegan_society_logoCe label est délivré par la Vegan Society, une association fondée en Angleterre en 1944 et pionnière dans le domaine du véganisme. Pour qu’un produit reçoive cette certification, il ne doit à aucun moment être question d’utiliser des matières et ingrédients d’origine animale lors du processus de développement et de fabrication. De même, qu’ils soient exécutés sur le produit fini, la composition ou les ingrédients, les tests sont interdits et l’entreprise ne peut pas demander à une tierce personne ou association de les effectuer en son nom. L’association fait également attention aux OGM et refuse tout produit, dans lequel il y aurait des OGM ayant causé la souffrance ou la mort d’un animal. L’acquisition du logo se fait pour 12 ou 24 mois et l’association fait très attention aux mauvais usages faits de leur logo.

  • Les labels « Beauty without bunnies » de la PETA

Logo label vegan PETA CFOn ne présente plus la PETA (People for the Ethical Treatment of Animals), une association de protection animale connue dans le monde entier. La PETA dispose de deux labels payants, un cruelty-free et un cruelty-free & vegan. Pour l’obtenir, les entreprises ne doivent payer une compensation financière qu’une seule fois. Cependant, cela n’empêche pas à une entreprise d’être régulièrement contrôlée par la PETA et ses membres pour éviter toute fraude (pouvant entraîner des poursuites judiciaires).

label_peta_cf_logo_newIl est important de bien différencier les deux labels. La certification cruelty-free est faite pour les entreprises qui ne testent pas leurs produits, ingrédients et formulations sur des animaux et dont les fournisseurs ne testent aucun de leurs produits non plus. Cependant, ce label ne garantie pas que les compositions soient vegan et ne contiennent aucun ingrédient d’origine animale. C’est pour cette raison que la PETA dispose également de la certification cruelty-free and vegan. Dans ce cas, pour l’obtenir, les entreprises doivent avoir une gamme entière de produits non-testés sur les animaux et ne comptant aucun ingrédient d’origine animale dans leurs compositions.

Les deux derniers logos sur la gauche vous sont peut-être inconnus… Sachez qu’ils remplaceront petit à petit les deux lapins aux oreilles roses que nous connaissons.

  • CCF – Choose Cruelty Free

label_ccf_logo

Le CCF est un label australien payant, qui certifie une marque dans sa totalité. Pour cela, aucun des produits et aucun des ingrédients n’ont jamais été testés sur des animaux par l’entreprise ou par une tierce personne au nom de l’entreprise, par les fournisseurs ou une tierce personne en leurs noms. Par ailleurs, aucun des produits et aucun des ingrédients n’ont été testés sur les animaux pendant une période d’au moins cinq ans avant la demande de labellisation. De plus, si l’entreprise appartient à un groupe qui ne respecte pas cette éthique, elle ne sera pas accréditée.

Cependant, même si certaines phrases sur le site de l’association donnent l’impression que la question des ingrédients d’origine animale est très stricte, ce n’est pas forcément le cas. En effet, après avoir contacté le label, ce dernier nous a expliqué qu’il se concentre davantage sur le non-test sur les animaux que sur la composition des produits. Certaines marques labellisées peuvent donc contenir des produits animaux tels que de la cire d’abeille ou des colorants d’origine animale. Il n’interdit pas non plus l’utilisation de l’huile de palme. En revanche, le CCF encourage fortement les entreprises labellisées à trouver des alternatives naturelles et sans cruauté.

  • Leaping Bunny, ou HCS (Human Cosmetics Standard)

label_leaping_bunnyLe Leaping Bunny, connu internationalement et créé par l’Union Britannique pour l’abolition de la vivisection (BUAV), est un label britannique gratuit destiné aux entreprises. Pour l’obtenir, une société ne doit pas tester ou faire tester sur des animaux ses produits cosmétiques ou produits ménagers, ni leurs formulations ou les ingrédients utilisés.

Cependant, le label ne fournit aucune information au sujet de la composition des produits et des ingrédients. Les entreprises étant obligées de mentionner la composition de leurs produits grâce à la loi, le label ne juge pas nécessaire de faire entrer ce paramètre en compte, d’autant qu’il est plus difficile, selon l’organisation, de trouver des informations sur les tests faits sur les animaux que sur les ingrédients.

L’association fait régulièrement des audits pour vérifier que les entreprises sont toujours en accord avec les règles imposées par le Leaping Bunny.

  • IHTK

label_ihtk_logoL’Union allemande de prévention contre la cruauté animale (IHTN) a créé le label IHTK. Pour l’obtenir, une entreprise ne doit effectuer (ou faire effectuer) aucun test sur des animaux pendant le développement d’un produit jusqu’à sa mise sur le marché. Par ailleurs, aucun ingrédient utilisé ne doit avoir été testé au préalable sur des animaux et ne doit pas être d’origine animale (cf. produits de la ruche, cochenille, etc.). L’entreprise qui souhaite être labellisée ne doit également pas travailler avec d’autres entreprises effectuant des tests sur les animaux, comme dans l’industrie pharmaceutique.

  • One Voice

L’association One Voice, à visée mondiale, milite pour le droit des animaux. Cette association a créé deux labels vegan et sans cruauté animale : un label bleu pour les produits non testés sur les animaux et vegan, et un label orange pour les produits non testés sur les animaux, vegan et bio.

Cependant, il faut faire attention avec ces deux labels. En effet, même s’ils garantissent tous les deux qu’un produit est vegan, ce n’est pas obligatoirement le cas puisque cette certification autorise la présence de produits de la ruche d’origine biologique dans les produits certifiés par leurs soins.

label_one_voice_logo_veganlabel_one_voice_logo

 

  • Certified Vegan

label_certified_vegan_logo

Pour être certifié et obtenir ce label payant créé par la Vegan Awareness Fondation, un produit ne doit contenir aucun ingrédient d’origine animale (même les produits de la ruche, le label fait vraiment attention.) et n’avoir jamais été testé à aucun moment lors de son développement et sa fabrication. Cependant, comme ce label ne s’applique pas à une entreprise entière, il n’interdit pas cette dernière d’utiliser les mêmes machines pour produire des cosmétiques vegan et non-vegan.

Certains labels bio interdisent également les tests sur les animaux. C’est le cas des labels Soil Association et Nature & Progrès. Cependant, ils ne garantissent pas l’absence de produits d’origine animale dans les produits certifiés.

Globalement, nous pouvons dire que chacun de ces labels interdit les tests faits sur les animaux à toutes les étapes de fabrication des produits labellisés. Cependant, si vous souhaitez que la composition de vos produits soit vegan à 100%, il est toujours nécessaire de faire attention à la liste des ingrédients, car certains labels autorisent l’utilisation de produits d’origine animale (tels que les produits de la ruche). Par ailleurs, il arrive que les marques créent leur propre label vegan et crueltyfree. Le meilleur moyen de vérifier l’honnêteté de leur label est de les contacter et de les interroger sur les conditions de fabrication de leurs produits.

N’hésitez pas commenter cet article et partager vos impressions et vos conseils sur les labels vegan et cruelty-free 🙂