Régime végétarien pour une meilleure santé ?

Un régime végétarien est bénéfique pour la santé

La question sur l’adoption du régime végétarien sera de plus en plus posé face à l’accroissement de la population mondiale mais également face aux conséquences néfastes que vont engendrer la surconsommation de nourriture carnée. Manger trop de viande peut avoir des conséquences sur la santé et beaucoup de personnes ne réalisent pas qu’elles en mangent trop. Des études ont démontré que les risques liés à la consommation excessive de viande sont réels : diabète, maladies cardiovasculaires, hypertension, cancer du colon, maladie de Crohn, attaques cérébrales, ostéoporose, Alzheimer…

Dans les années 80, le professeur T. Colin Campbell a mené une étude épidémiologique de grande ampleur. Cette étude appelée le  «China Project» lui a permis de démontrer les implications entre régime alimentaire, perte de poids et santé.

Dans son livre The China Study paru en 2006, le professeur Campbell se révèle être opposé aux régimes alimentaires basés sur la consommation de viande et il se fait l’ardent défenseur d’un régime végétarien basé essentiellement sur la consommation de végétaux, Campbell considérant les protéines animales comme étant l’une des principales causes de cancer.

« Celui qui ne connait pas la nourriture, comment peut-il connaître  les maladies de l’homme ? » Hippocrate, père de la Médecine (460-357 av. J-C)

Manger trop de viande n’est pas sans danger…

L’une des conclusions de l’étude de Campbell basée sur 20 ans de recherches est la suivante : l’augmentation de la consommation de protéines animales n’est pas favorable à une bonne santé :

 

“(…) eating foods that contain any cholesterol above 0 mg is unhealthy,” [1]

Ce qui donne dans la langue de Molière : “manger de la nourriture qui contient plus de 0mg de cholestérol n’est pas bon pour la santé”

Une autre étude publiée en 2009 révèle que les gros mangeurs de viande (à raison de 160 g par jour) auraient 27 % de plus de risques de décéder d’une affection cardio-vasculaire que les petits mangeurs.

 

Et la charcuterie ?

Plus récemment, en 2010, des chercheurs de l’INRA ont démontré le lien entre la consommation de charcuterie et le cancer colorectal. Trop de sel, trop de graisses, la présence possible de nitrites et de nitrate de potassium (E252) des conservateurs qui se transforment en nitrosamines qui sont cancérigènes !

 

Et si on mangeait « éthique » ?

Bien sûr on peut se montrer sceptique et penser que manger un peu de tout (y compris de la viande) en quantité raisonnable est peut être une solution à la portée de tous. Il n’en reste pas moins qu’au-delà de la question santé, la consommation de viande porte aussi question sur la question éthique : tuer pour manger… A chacun donc de se poser la question et de consulter son médecin pour faire le point. Et pourquoi ne pas essayer le régime végétarien ?

Sources:

T. Colin Campbell, Ph. D and Thomas M. Campbell II, The China Study, Dallas Texas, 2006, Benbella Books, p. 132

Deborah Mitchell, Methionine in Meat, Other Foods May Increase Alzheimer’s Risk, EmaxHealth, 17 Déc. 2009, http://www.emaxhealth.com/1275/91/34818/methionine-meat-other-foods-may-increase-alzheimers-risk.html

Laisser un commentaire