Shampoing sans SLS

SLS c’est quoi ?

Le SLS ou Sodium Laureth Sulfate est une substance chimique souvent utilisée en cosmétique. C’est un tensio-actif, moussant et nettoyant mais qui peut fortement irriter la peau et les yeux. Le problème c’est que l’on peut trouver du SLS dans des produits tels que les shampoings, le savon, le gel douche, le dentifrice, et même les détergents : lessive, liquide vaisselle, nettoyants pour le sol, etc ! En somme on le trouve dans les produits moussants car les consommateurs aiment les produits qui produisent pas mal de mousse.

Vous l’aurez facilement compris, le SLS dans un shampoing ce n’est pas un ingrédient qui revient cher à fabriquer et ce n’est pas non plus un signe de qualité. En effet, les SLS sont des tensioactifs agressifs et leur utilisation régulière peut se révéler nocive pour la peau et même abîmer les follicules de vos cheveux.  D’après les spécialistes de la santé, le SLS peut causer des dermatites (affections de la peau) en cas de contact prolongé ou d’utilisation régulière, mais aussi bien d’autres problèmes de santé.

Un shampoing avec SLS : quels risques ?

Des   études menées sur le SLS ont démontré que :

    • Les shampoings qui contiennent du SLS peuvent avoir des conséquences sur le développement des yeux des enfants, en particulier les enfants de moins de 6 ans.
    • Le SLS peut provoquer la cataracte chez les adultes
    • Le SLS est facilement assimilé par le corps et peut ainsi s’accumuler dans le cœur, le foie et le cerveau pour y causer des dommages
    • Le SLS assèche la peau
    • Le SLS est un nettoyant agressif qui abîme le follicule des cheveux
    • Irritant, sensibilisant et desséchant à forte dose, le SLS est couramment utilisé dans des études cliniques afin d’irriter la peau et de pouvoir tester d’autres substances

Les shampoings sans SLS: un atout  pour la santé

Aux vues des nombreux inconvénients et des dangers potentiels sur la santé humaine, il est donc préférable de choisir des cosmétiques formulés sans SLS. Certaines grandes marques n’hésitent pas à mettre en avant des arguments comme la lutte contre le cancer alors même qu’elles inondent le marché de produits contenant du SLS nuisible pour la santé et soupçonné d’être cancérigène.

Après le Greenwashing voici donc le Pinkwashing, une technique adoptée par certaines marques qui, d’un côté,  se vantent de soutenir la lutte contre le cancer, mais qui dans le même temps n’hésitent pas à commercialiser des produits qui contiennent des produits chimiques nocifs pour la santé humaine.

Sources:

Summary of Report of Research to Prevent Blindness, Inc. Conference

Etude citée dans le Wall St Journal du 1er Novembre 1998

http://www.health-report.co.uk/sodium_lauryl_sulphate.html

http://safecosmetics.org/article.php?id=749

Les shampoings sans SLS sont en vente dans notre boutique : shampoings

Laisser un commentaire