Soin de la peau : La liste des ingrédients cosmétiques à éviter

Liste des ingrédients cosmétiques à éviter

En cosmétique comme pour notre alimentation il est important de faire attention à ce que l’on applique sur sa peau. Aujourd’hui des milliers de marques proposent des cosmétiques dont la composition est nocive pour notre organisme, mais aussi pour l’environnement ❌ . Entre ingrédients perturbateurs endocrinien, cancérigènes et fortement polluants, il n’est pas simple de s’y retrouver et de faire le bon choix.

Voici donc une liste des ingrédients cosmétiques à éviter pour conserver une belle peau et un corps sain 😇. 

Ingrédients cosmétiques à éviter – Quelques définitions 📖

Avant de faire le point sur les ingrédients toxiques que vous devez fuir, il est important que nous définissions quelques termes qui vous permettront de comprendre les conséquences qu’ont ces ingrédients sur notre corps.

Qu’est-ce qu’un perturbateur endocrinien ?

Selon l’OMS, un perturbateur endocrinien est « une substance exogène ou un mélange qui altère la/les fonction(s) du système endocrinien et, par voie de conséquence, cause un effet délétère sur la santé d’un individu, sa descendance ou des sous-populations».

Il s’agit donc d’un composé qui va avoir un impact sur notre système hormonal. Cette substance peut interférer et modifier le fonctionnement de notre organisme ainsi que celui de notre descendance. Elle agit sur la thyroïde, les ovaires, les testicules, l’hypophyse… qui constituent le système endocrinien, permettant à ces organes de communiquer et fonctionner en harmonie.

La perturbation de ce système peut entrainer de graves conséquences comme la déformation d’un foetus, la stérilité, incommodé le développement sexuel et cérébral d’un individu 😷. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire cet article de l’INSERM.

Qu’est-ce qu’un ingrédient cancérigène ?

Il s’agit tout simplement d’un ingrédient qui va favoriser l’apparition de cancer. Cela est possible s’il pénètre l’organisme et modifie son fonctionnement. Extrêmement mauvais, il abîme le corps et perturbe son fonctionnement.

La liste des ingrédients cosmétiques à éviter pour votre santé 🤚🏻❌

Alkylphénols:

Les alkyphénols sont des agents émulsifiants qui permettent de bien mélanger tous les actifs d’une crème. L’Union Européenne reconnait un risque potentiel pour la fertilité et pour le foetus. Ce sont des perturbateurs endocriniens et des actifs cancérigènes, qui entraînent notamment le cancer du sein.

Les BHA et BHT :

Ce sont des actifs antioxydants utilisé dans les crèmes et rouge à lèvres. Ils sont soupçonnés par le Centre international de recherche contre le cancer (CIRC) d’être cancérigènes et d’être des perturbateurs endocriniens par l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire).

Les émollients :

Ces actifs sont introduits dans les cosmétiques pour adoucir la peau. Toutefois, ce sont des perturbateurs endocrinien. Le cyclotetrasiloxane est nocif pour la reproduction. On les retrouve sous les noms cyclopentasiloxane ; cyclotetrasiloxane ; cyclomethicone ; décaméthylcyclopentasiloxane :

Dioxyde de titane :

Il permet de blanchir et de pigmenter les crèmes solaires et cosmétiques. A l’échelle nanoscopique, le TiO2 pénètre dans les tissus cutanés et peut atteindre facilement le noyau des cellules de tous nos organes. L’Anses classe le dioxyde de titane sous forme nano de cancérigène.

ATTENTION : Les produits bio et naturels utilisent le dioxyde de titane sous forme non nanométrique. En effet Ecocert vérifie l’absence de nanoparticules » inférieures à 100 nm pour les cosmétiques ».

Les marques utilisant le Dioxyde de titane sous forme non nanoparticulaire : Avril, Lily Lolo, Eco cosmectics, UVBIO

Esthers de glycol :

Un solvant allergisant et très irritant pour la peau. Il peut provoquer de l’eczéma et des crises d’urticaire. Ils sont capables de pénétrer le derme et le placenta et sont toxiques pour le sang, la reproduction et le foie.

Formaldéhyde :

C’est un conservateur anti microbien que l’on retrouve dans les vernis. Il est cancérigène par inhalation, allergisant et irritant.

Huiles minérales :

Les huiles minérales sont issues du raffinage pétrolier. Elles déposent un film gras sur le visage qui laisse penser que la peau est douce et hydratée. En réalité elles n’apportent aucun bénéfice à l’épiderme et sont mêmes comédogènes.

Methylisothiazolinone :

C’est un conservateur que l’on retrouve dans les lingettes et shampoings conventionnels. Il est fortement sensibilisant et provoque des allergies. L’american contact dermatitis, une association de dermatologues américaine, l’a désigné en 2013 comme étant l’ingrédient qui fait le plus de dégât chez les patients.

Parabène :

Les parabène sont antibactériens et antifongique. Ils permettent de conserver les produits cosmétiques. Les paraboles fragilisent la peau et accélèrent le vieillissement cutané. Ils sont absorbés très rapidement dans la peau et sont des perturbateurs endocriniens.

Phtalate :

Les phtalates sont utilisés comme parfum en cosmétiques. Ils sont nommés « parfum » dans l’INCI mais le terme cache un cocktail de produits chimiques non identifiés.

Ce sont de forts perturbateurs endocrinien qui nuisent à la fécondité, déforment les membres, favorisent les cancers et l’obésité.

Dans les produits naturels les parfums utilisés sont extraits d’huiles essentielles et ne contiennent pas de phtalate.

PolyEthylene Glycol (PEG) :

Ce sont des tensioactifs, détergents et émulsifiants censés hydrater la peau. Ils contiennent des impuretés extrêmement toxiques qui abîment et irritent la peau. Ils sont cancérigènes et favorisent notamment le cancer du sein.

P-Phenylenediamine :

On le retrouve principalement dans les colorations capillaires chimiques. Ils sont fortement allergènes et pourraient favoriser le cancer de la vessie.

Sel d’aluminium :

Ce sont des anti-transpirants que l’on retrouve dans les déodorants mais aussi dans les dentifrices. Ils favorisent le développement des maladies comme le cancer du sein ou Alzheimer.

Silicone :

On retrouve des silicones sous forme d’huile ou de cire dans les cosmétiques conventionnels. Ils donnent une impression de peau lisse, douce et hydratées. Comme les huiles minérales, ils n’ont aucun bienfait pour la peau. Au contraire, le silicone forme une pellicule sur la peau qui empêche les soins de pénétrer et bouches les pores. Ils sont très polluants.

Sodium Lauryl Sulfate :

Ce sont des tensioactifs, autrement dit, des agents moussants que l’on retrouve dans les dentifrices, shampoing et gel douche. C’est un détergent qui agresse la peau et l’expose aux agressions extérieures. Le SLS est absorbé par l’organisme, il devient alors un perturbateur endocrinien qui peut entrainer : syndrome prémenstruel et symptômes de la ménopause, fertilité, cancers féminins…

Triclosan :

C’est un agent de conservation anti-bactérien, antifongique, antiviral et anti-tartre. On le retrouve dans les dentifrices, les produits anti-acnés, savon, crème et lotion… Ce composant perturbe le fonctionnement de la thyroïde. Il circule dans l’organisme facilement, on en retrouve des traces dans l’urine, le sang et même le lait maternel.

Voici en bonus tous les noms INCI sous lesquels vous pouvez retrouver ces ingrédients nocifs. Les étiquettes n’auront plus aucun secret pour vous 😉.

Ces ingrédients sont majoritairement présents dans les crèmes et produits cosmétiques conventionnels. Pour éliminer ces ingrédients de votre routine beauté, nous vous conseillons d’opter pour des produits naturels et bio 🌿 dont ces ingrédients sont bannis ❌.

Chez Veganie nous analysons les étiquettes et sélectionnons des cosmétiques à la composition la plus clean possible. Les cosmétiques que nous vendons sont exempts de tous produits cancérigènes ou avec des perturbateurs endocriniens 😇

Laisser un commentaire